Menu
 
Lycée Gilles JAMAIN
Des plateaux techniques de grande qualité
Lycée Gilles JAMAIN
Des plateaux techniques de grande qualité
 
Lycée Gilles JAMAIN
Un établissement tremplin vers la réussite.
Lycée Gilles JAMAIN
Un établissement tremplin vers la réussite.
 
Lycée Gilles JAMAIN
Une référence en termes de formations.
Lycée Gilles JAMAIN
Une référence en termes de formations.
 
Lycée Gilles JAMAIN
Une référence en termes de formations.
Lycée Gilles JAMAIN
Une référence en termes de formations.
 
Lycée Gilles JAMAIN
Des plateaux techniques de grande qualité
Lycée Gilles JAMAIN
Des plateaux techniques de grande qualité
 
Lycée Gilles JAMAIN
Un établissement tremplin vers la réussite.
Lycée Gilles JAMAIN
Un établissement tremplin vers la réussite.
 
Lycée Gilles JAMAIN
Une référence en termes de formations.
Lycée Gilles JAMAIN
Une référence en termes de formations.
 
Lycée Gilles JAMAIN
Un établissement tremplin vers la réussite.
Lycée Gilles JAMAIN
Un établissement tremplin vers la réussite.
 
Lycée Gilles JAMAIN
Des plateaux techniques de grande qualité
Lycée Gilles JAMAIN
Des plateaux techniques de grande qualité
 
Lycée Gilles JAMAIN
Des plateaux techniques de grande qualité.
Lycée Gilles JAMAIN
Des plateaux techniques de grande qualité.
 
L'établissement › Projet d'établissement

Projet d'établissement 2022 - 2025

Situé au sud de la ville de Rochefort et proche du centre, le Lycée professionnel Gilles JAMAIN de Rochefort est reconnu pour son expertise de formation depuis les années 1980.

L’offre de formation du lycée repose sur 3 pôles de spécialités professionnelles : Le pôle « Tertiaire » (vente, commerce, métiers de l’accueil), le pôle « Accompagnement Soins et Services à la Personne » et le pôle « Industriel » (métiers de la mode, de la broderie et du textile).

Suite à la démarche d’autoévaluation qui s’est déroulée de septembre à décembre 2021 puis de l’évaluation externe de janvier à juin 2022, les équipes du lycée Gilles JAMAIN ont défini les orientations stratégiques du projet d’établissement 2022-2025.

Ce nouveau projet d’établissement s’articule autour de 4 axes :

› Axe 1 : Accompagner tous les élèves vers la réussite et favoriser leur ambition professionnelle

› Axe 2 : Mettre en place des conditions favorables à l’épanouissement scolaire et personnel des élèves

› Axe 3 : Renforcer l’implication de tous les acteurs dans la vie de l’établissement

› Axe 4 : Favoriser l’ouverture du lycée sur son environnement

Situé au sud de la ville de Rochefort et proche du centre, le Lycée professionnel Gilles JAMAIN de Rochefort est reconnu pour son expertise de formation depuis les années 1980.

L’offre de formation du lycée repose sur 3 pôles de spécialités professionnelles : Le pôle « Tertiaire » (vente, commerce, métiers de l’accueil), le pôle « Accompagnement Soins et Services à la Personne » et le pôle « Industriel » (métiers de la mode, de la broderie et du textile).

Suite à la démarche d’autoévaluation qui s’est déroulée de septembre à décembre 2021 puis de l’évaluation externe de janvier à juin 2022, les équipes du lycée Gilles JAMAIN ont défini les orientations stratégiques du projet d’établissement 2022-2025.

Ce nouveau projet d’établissement s’articule autour de 4 axes :

› Axe 1 : Accompagner tous les élèves vers la réussite et favoriser leur ambition professionnelle

› Axe 2 : Mettre en place des conditions favorables à l’épanouissement scolaire et personnel des élèves

› Axe 3 : Renforcer l’implication de tous les acteurs dans la vie de l’établissement

› Axe 4 : Favoriser l’ouverture du lycée sur son environnement

AXE N° 1
Accompagner tous les élèves vers la réussite et favoriser leur ambition professionnelle

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Renforcer les pratiques pédagogiques qui conduisent vers la réussite de tous les élèves.

EFFETS ATTENDUS :
- Une meilleure motivation, implication.
- Une bonne réussite aux examens.
- Une réduction du décrochage.
- Une acquisition plus solide des compétences.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Nouvelles pratiques pédagogiques (ex classes flexibles ; la classe inversée…).
- Formations (ex : neurosciences, compétences psychosociales, estime de soi…).
- Renforcer l’entraide entre pairs.
- Développer les mini-entreprises.
- Favoriser les conditions de travail en groupe.
- Développer et soutenir la pédagogie de projet.
- Construire des projets interdisciplinaires.
- Varier les supports et méthodes d’évaluation.

INDICATEURS :
- Taux de réussite aux examens.
- Taux d’absentéisme.
- Incidents vie scolaire.
- Bilans PFMP ; les résultats en cours de formation.
- Le nombre de projets interdisciplinaires.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS
: Inclure tous les élèves.

EFFETS ATTENDUS :
- Une meilleure connaissance et prise en charge du handicap.
- Une intégration réussie dans le groupe classe de tous les élèves.
- Une bonne connaissance et prise en charge des difficultés sociales et personnelles des élèves.
- Une plus grande autonomie de tous les élèves.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Développer des relais avec les professionnels en charge du handicap (ITEP, SESSAD, EPNACK …).
- Collaborer étroitement avec les partenaires de terrain.
- Formation des personnels (LGBTQI+ ; élèves à besoin particulier ; accompagnement des DYS…).
- Elargir l’offre de stage : aménager les attendus des stages.
- Maintenir une cellule de veille active et efficiente.
- Renforcer le lien avec les familles.
- Mettre en place des projets et des contrats d’accueil personnalisé.

INDICATEURS :
- Taux de décrochage.
- Taux de réussite aux examens et en cours de formation.
- Taux d’insertion professionnelle.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Développer les compétences numériques des élèves.

EFFETS ATTENDUS :
- Autonomie dans l’usage du numérique.
- Une plus grande responsabilisation.
- Une meilleure utilisation du numérique au service des apprentissages.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Formation renouvelée des personnels - Formation des élèves.
- Organiser une veille de l’usage du numérique.
- Développer et favoriser le recours au numérique dans la pédagogie.
- Maîtriser la charte informatique.
- Doter les espaces de travail de logiciels et matériels informatiques performants.

INDICATEURS :
- Scores obtenus à PIX.
- L’utilisation effective des outils informatiques en classe.
- Renouvellement et augmentation du parc informatique.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Accompagner les élèves vers des parcours ambitieux.

EFFETS ATTENDUS :
- Une poursuite d’étude plus importante.
- Une meilleure employabilité.
- Connaissance des métiers, des formations post bac.
- L’ouverture au monde du travail.
- Une connaissance plus fine de la réalité du monde du travail.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Faire connaître les prérequis nécessaires à la réussite des élèves au sein de nos formations.
- Agir autour de l’orientation et la connaissance des métiers liés à nos cartes de formation.
- Faire venir des professionnels.
- Organiser la Semaine de l’orientation.
- Rencontre avec des anciens élèves.
- Des projets communs, transversaux entre nos cartes de formation.

INDICATEURS :
- Demandes Parcoursup et taux d’acceptation.
- Suivi des cohortes.
- Taux et délai d’insertion professionnelle.
- Taux de participation des différents acteurs aux projets.

AXE N° 2
Mettre en place des conditions favorables à l’épanouissement scolaire et personnel des élèves

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Améliorer, agir en faveur du Bien-Etre de l’élève au sein du lycée.

EFFETS ATTENDUS :
- Une bonne intégration de l’élève dans le groupe classe, dans sa formation et au lycée.
- Prévention, repérage, identification et traitement des situations de harcèlement et de discrimination.
- Elèves acteurs dans la construction des projets.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Journées d’intégration.
- Tutorat, Parrainage entre niveaux.
- Entretiens individuels par période.
- Actions intersectorielles.
- Mise en place d’un protocole de lutte contre le harcèlement.
- Formation/information des élèves et des personnels sur la question du genre.
- Ateliers Bien-Etre, activités sportives, yoga, sophro, estime de soi, etc.
- Utilisation de l’heure de Vie de Classe par tous les acteurs (Enseignants, élèves et Vie Scolaire).
- Réflexion et actions pour l’amélioration des espaces et le cadre de vie.

INDICATEURS :
- Absentéisme perlé.
- Fréquentation de l’établissement entre 12 et 14h00.
- Evaluation qualitative et Taux de participation à l’AS et aux différents ateliers, nombre de participants.
- Nombre d’élèves signalés en cellule de veille, passages à l’infirmerie.
- Pourcentage de dispensés EPS.
- Taux de 1ers voeux sur AFFELNET.
- Nombre de conflits signalés et gérés.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Renforcer l’ouverture culturelle et la mobilité.

EFFETS ATTENDUS :
- L’augmentation de la mobilité .
- Que chaque élève soit concerné par un minimum d’actions.
- L’ouverture culturelle des élèves et le développement de l’esprit critique.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Actions de découverte lors de la semaine d’intégration au lycée.
- Rencontre des anciens élèves.
- Sortie extra communale pour l’AS.
- Lycéens au Cinéma.
- Partenariats (La Coupe d’Or, le Musée Hèbre, La corderie Royale, le FRAC …).
- Projets culturels divers : Projet lecture, Slam, workshop, visites de musées, artistes en résidence, etc…
- Développer les sorties culturelles et professionnelles Hors Bassin de Rochefort.
- Des PFMP plus variées géographiquement et dans des secteurs d’activité diversifiés.
- Couvrir les projets sur le plan médiatique pour valoriser les actions.

INDICATEURS :
- Maintien des engagements quelles que soient les conditions.
- Retours positifs et qualité des échanges entre élèves.
- Nombre des remboursements pour les PFMP.
- Nombre de projets réalisés par classe.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Mieux accompagner le jeune dans sa formation.

EFFETS ATTENDUS :
- Un « accrochage » réussi en début de formation par des dispositifs d’accueil et d’intégration consolidés.
- L’identification rapide des signaux de décrochage.
- Le repérage et la prise en charge rapide des élèves en difficulté.
- Un projet d’orientation et/ou d’insertion professionnelle solide.
- Une meilleure réussite à l’examen.
- Cohérence des dispositifs au niveau des EDT.
- Des élèves acteurs dans la construction des projets.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Mise en place d’une réflexion sur la cohérence des dispositifs (Co-inter, chef d’oeuvre) au sein du Conseil Pédagogique.
- Journées/semaine d’intégration.
- Accompagnement Parcoursup, semaine de l’orientation, Passerelle, rencontre avec des professionnels et anciens élèves.
- Accompagnement des élèves en difficulté, heures de soutien.
- Actions pour une mise en oeuvre plus lisible des PPS.

INDICATEURS :
- Nombre d’incidents liés aux oublis de matériel, travaux non rendus.
- Adhésion et implication du groupe classe dans les projets pédagogiques communs.

AXE N° 3
Renforcer l’implication de tous les acteurs dans la vie de l’établissement

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Redynamiser les instances du lycée.

EFFETS ATTENDUS :
- Un fonctionnement régulier des instances.
- Le renforcement de la participation et de l’implication des acteurs du lycée aux instances.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Information diffusée à tous du rôle de chaque instance.
- Elaboration et communication en début d’année du calendrier annuel des réunions des instances.
- Ouverture de certaines instances aux acteurs volontaires.

INDICATEURS :
- Nombre de réunions des instances chaque année.
- Nombre de participants.
- Taux de représentativité de toutes les catégories d’acteurs.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Mettre en oeuvre les conditions de la coéducation.

EFFETS ATTENDUS :
- Une réelle participation des parents d’élèves à la vie de l’établissement.
- Le développement de liens constructifs pour une véritable coéducation.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Renforcer la communication avec les parents en début d’année scolaire.
- Faire des sondages numériques pour connaître leurs besoins.
- Favoriser la communication entre les parents pour qu’ils puissent constituer une association .
- Mettre à disposition une salle pour leurs réunions.

INDICATEURS :
- Participation des parents aux instances.
- Taux de participation aux sondages.
- Fréquence des réunions.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Développer le travail collaboratif.

EFFETS ATTENDUS :
- Le renforcement de la communication entre les équipes disciplinaires, pédagogiques et éducatives.
- Le développement de projets collaboratifs pour un climat scolaire serein.
- Une contribution partagée à la réussite des élèves en mutualisant les informations et les actions.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Créer des conditions favorables aux échanges entre les équipes : temps de concertation, heure banalisée dans l’EDT.
- Formations TICE pour optimiser l’utilisation des outils numériques.
- Communiquer sur les projets menés pour décloisonner.

INDICATEURS :
- Participation aux temps de concertation.
- Fréquence d’utilisation de l’heure banalisée.
- Nombre de projets communs.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Accompagner les personnels dans leurs pratiques professionnelles.

EFFETS ATTENDUS :
- La formation de tous les personnels selon leurs besoins professionnels.
- L’adaptation des personnels aux évolutions de la société, des techniques et du public scolaire.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Communiquer en début d’année sur les offres de formations.
- Organiser chaque année des F.I.L. (Formation d’Initiative Locale) pour répondre aux besoins de tous les personnels.
- Favoriser les inscriptions volontaires des personnels aux formations PAF.

INDICATEURS :
- Nombre de FIL.
- Nombres d’inscriptions à des formations PAF.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Faire évoluer le matériel et les équipements par rapport aux exigences pédagogiques.

EFFETS ATTENDUS :
- Un matériel adapté aux nouvelles technologies et aux référentiels.
- Une bonne intégration des élèves au monde professionnel.
- Le développement et l’opérationnalité du réseau informatique.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Procéder à des acquisitions régulières de matériels pédagogiques et à leur renouvellement.
- Former les personnels aux nouvelles technologies.
- Renforcer la collecte de la Taxe d’apprentissage.
- Informer sur l’utilisation de la TA et des moyens matériels et financiers à disposition.
- Développer le réseau informatique et veiller à son opérationnalité.

INDICATEURS :
- Acquisitions de matériels.
- Nombre de personnels formés.
- Montant de la collecte de la TA.
- Efficacité du réseau.

AXE N° 4
Favoriser l’ouverture du lycée sur son environnement

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Renforcer la communication du lycée vers l’extérieur.

EFFETS ATTENDUS :
- Une meilleure visibilité des filières.
- Une plus grande attractivité des formations du lycée.
- Plus d’interactions entre les différents moyens de communication.
- Une présentation plus professionnelle sur les salons.
- Une meilleure connaissance des perspectives professionnelles.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Faire connaître les chefs d’oeuvre, les différents travaux et actions des élèves.
- Enrichir avec tous les travaux des élèves toutes sections confondues.
- Rénover le site Internet du lycée.
- Mettre en place une communication sur les réseaux sociaux (Tik tok / Instagram).
- Programmer des pieds de page de mail, QR code, liens vers sites, .
- Stand Jamain montage rapide, design adapté.
- Recueillir et faire connaître des témoignages d’anciens élèves, tous profils.

INDICATEURS :
- Nombre de connexions.
- Nombre d’abonnés.
- Nombre de fiches contact.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Prolonger les partenariats culturels.

EFFETS ATTENDUS :
- Une plus grande ouverture des élèves sur leur environnement culturel.
- Eveil des élèves et des étudiants aux acteurs locaux et régionaux.
- Développement des compétences des élèves, des étudiants, et des enseignants grâce aux échanges de pratiques avec des professionnels.
- Un plus grand rayonnement des compétences et des formations de l’établissement.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Pérenniser les partenariats existants.
- Renforcer les partenariats avec les designers.
- Favoriser les interventions des partenaires culturels au sein de l’établissement.
- Faire découvrir les ressources externes (FABLAB, ressourceries, établissements scolaires tiers, …).
- Proposer des travaux concrets et des projets avec le milieu professionnel et culturel (Vitrine dans les musées partenaires, convention et location de locaux en centreville).
- Présenter les projets lors de soirée des partenaires, diffuser les évènements sur les réseaux sociaux.

INDICATEURS :
- Nombre d’échanges avec un organisme ou une association culturelle.
- Nombre de conventions.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Développer et pérenniser les relations avec les entreprises.

EFFETS ATTENDUS :
- Une meilleure connaissance du Lycée et de ses formations.
- Des liens fidélisés avec les entreprises existantes.
- En attirer de nouvelles.
- Augmentation des échanges entre les jeunes et les entreprises.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Créer et présenter des objets publicitaires (pratique, esthétiques, et modernes).
- Faire des cartes de visite.
- Réactiver la journée des partenaires.
- Développer le Job dating (semaine de l’orientation).
- Être visible sur les réseaux sociaux (Instagram & Facebook).
- Être visible sur le site design et arts appliqués, avoir un lien sur les sites des entreprises par des convention de réciprocité.

INDICATEURS :
- Nombre de partenariats avec des entreprises.
- Nombre de projets ou actions avec des entreprises.
- Nombre de terrains de stage.
- Nombre de posts, like etc.
- Taux de poursuite d’étude.
- Taux d’insertion.
- Evolution de la taxe d’apprentissage.

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Poursuivre les actions de mobilitédes élèves et des personnels.

EFFETS ATTENDUS :
- Une plus grande mobilité des élèves hors du bassin de Rochefort, en particulier lors des poursuites d’études.
- Une plus grande mobilité des personnels et des élèves versl’étranger.

ACTIONS À METTRE EN OEUVRE :
- Faciliter la prise en charge des déplacements.
- Permettre la mobilité des personnels dans l’organisation des suivis de PFMP et partenariats.
- Sensibiliser à Cap Sup.
- Participer aux différents salons d’orientation.
- Elargir le champ de la semaine de l’orientation au lycée.
- Inciter les élèves à élargir leurs recherches géographiques post formation.
- Développer les stages ERASMUS et les partenariats à l’étranger.
- Favoriser la formation des personnels en langues.
- Promouvoir l’utilisation des outils pédagogiques Erasmus.

INDICATEURS :
- Nombre de PFMP à l’étranger.
- Nombre de certification en langue.

 

• CAP Équipier Polyvalent de Commerce (E.P.C.) • Baccalauréats professionnels Commerce, Vente et Accueil • Baccalauréat professionnel Accompagnement, Soins et Services à la Personne • CAP Broderie « main » • CAP Broderie « automatisée » • BMA : Brevet des Métiers d’Art de la broderie (niveau IV) • DN MADE : Diplôme National des Métiers d’Art et du Design mention MATÉRIAUX spécialité TEXTILE BRODERIE SAVOIR-FAIRE & INNOVATION (niveau licence - bac+3) • CAP Métiers de la Mode Vêtement Flou (M.M.V.F.) • Baccalauréat professionnel Métiers de la Couture et de la Confection (M.2.C.) • F.C.I.L. Arts & Mode : Formation Complémentaire d’Initiative Locale • CAP Sellerie Générale en 1 an (après un CAP au minimum) • Une classe de 3ème Prépa-Métiers pour découvrir plusieurs champs professionnels

• CAP Équipier Polyvalent de Commerce (E.P.C.) • Baccalauréats professionnels Commerce, Vente et Accueil • Baccalauréat professionnel Accompagnement, Soins et Services à la Personne • CAP Broderie « main » • CAP Broderie « automatisée » • BMA : Brevet des Métiers d’Art de la broderie (niveau IV) • DN MADE : Diplôme National des Métiers d’Art et du Design mention MATÉRIAUX spécialité TEXTILE BRODERIE SAVOIR-FAIRE & INNOVATION (niveau licence - bac+3) • CAP Métiers de la Mode Vêtement Flou (M.M.V.F.) • Baccalauréat professionnel Métiers de la Couture et de la Confection (M.2.C.) • F.C.I.L. Arts & Mode : Formation Complémentaire d’Initiative Locale • CAP Sellerie Générale en 1 an (après un CAP au minimum) • Une classe de 3ème Prépa-Métiers pour découvrir plusieurs champs professionnels

 
À PROPOS :

Implanté au sud de Rochefort, à 10 minutes du centre-ville, dans un cadre naturel et verdoyant, le lycée JAMAIN dispose de locaux fonctionnels et accueillants. Les plateaux techniques de grande qualité, les espaces spécialisés et un équipement informatique professionnel font de l’établissement une référence en termes de formations.
Accueillir et accompagner nos élèves tout au long de leur parcours de formation, les soutenir et les encourager jusqu’au diplôme et vers leur projet professionnel ou de poursuite d’études : tel est notre objectif.
Le lycée Gilles JAMAIN est un établissement tremplin vers la réussite.

NAVIGATION :


Accueil L'établissement Les formations La vie au Lycée DN MADE Partenariats Les parents / élèves Contact

 
INFORMATIONS LÉGALES :


Mentions légales Politique de confidentialité Politique des cookies Conditions générales d'utilisation

Lycée Professionnel Régional
GILLES JAMAIN

2a Boulevard Edouard Pouzet
17300 Rochefort
05 46 99 06 68
Rejoignez-nous sur LinkedIn !
Rejoignez-nous sur Facebook !
Facebook
 
Lycée Professionnel Régional
GILLES JAMAIN

2a Boulevard Edouard Pouzet
17300 Rochefort
Rejoignez-nous sur LinkedIn !
Rejoignez-nous sur Facebook !
Facebook
À PROPOS :

Implanté au sud de Rochefort, à 10 minutes du centre-ville, dans un cadre naturel et verdoyant, le lycée JAMAIN dispose de locaux fonctionnels et accueillants. Les plateaux techniques de grande qualité, les espaces spécialisés et un équipement informatique professionnel font de l’établissement une référence en termes de formations.
Accueillir et accompagner nos élèves tout au long de leur parcours de formation, les soutenir et les encourager jusqu’au diplôme et vers leur projet professionnel ou de poursuite d’études : tel est notre objectif.
Le lycée Gilles JAMAIN est un établissement tremplin vers la réussite.

NAVIGATION :


Accueil L'établissement Les formations La vie au Lycée DN MADE Partenariats Les parents / élèves Contact

 
INFORMATIONS LÉGALES :


Mentions légales Politique de confidentialité Politique des cookies Conditions générales d'utilisation